CRÉATION 

Sermons, mais joyeux, mais profanes : quelques salutaires coups de gueule, comme autant de coups d’arrêt à ce que Siméon nomme « la lente corruption des âmes dans la nuit tombante ». Six « harangues ». Portées par une force vitale, une énergie qui refuse le désespoir, l’« à quoi bon ». Manifestations revendiquées –thème et variations- d’une résistance intacte, revigorante. Ici, nul besoin de chaire, ni même de caisson pour orateur. Inutile d’en faire des tonnes, ou de parler haut : transmettre la puissance jubilatoire du verbe de Siméon, hymne à la plénitude du poétique, suffit. Un appartement et quelques amis s’y prêtent à merveille, une médiathèque, un gymnase, une salle de classe,  le bar ou le hall d’accueil d’un théâtre également… D.Lurcel

EXTRAITS VIDÉOS

RÉALISATION ACTE PUBLIC

Du jeunisme - extrait sermons joyeux

Eloge de l'inconnu - extrait sermons joyeux

SERMONS JOYEUX

de JEAN-pierre siméon

( éditons les solitaires intempestifs . 2004)

 

Texte : jean-Pierre Siméon

Mise en bouche : Dominique Lurcel

Mise en sons (violoncelle) : Marc Lauras

Durée : 1 heure

 

UNE PROPOSITION de Passeurs de mémoires  (Paris) & Parole Donnée ( Lyon)

 

RÉALISATION ACTE PUBLIC